Un 11ème décès aux Etats-Unis dû aux airbags Takata défectueux

Les airbags défectueux de Takata ont fait une 11ème victime aux Etats-Unis, a annoncé l'agence américaine de sécurité routière (NHTSA).

Une femme de 50 ans, qui conduisait une Honda Civic, est morte suite à un accident survenu le 30 septembre en Californie, et "c'est le 11ème décès confirmé aux Etats-Unis en lien avec la rupture d'airbags Takata", détaille l'agence dans son communiqué. La voiture fait partie d'une série de véhicules Honda et Acura dont les airbags doivent être réparés car ils présentent "un risque substantiel d'explosion en cas d'accident, en particulier s'ils ont passé des périodes importantes dans des régions très humides".

Au cours des dernières années, au moins 15 personnes dans le monde ont été tuées par ces explosions intempestives d'airbags. (AFP 21/10/16, AUTOMOTIVE NEWS 20/10/16)

Juliette Rodrigues