Trois nouveaux partenaires académiques pour la Fondation Renault en Algérie

Le 10 novembre, la Fondation Renault a signé 3 nouvelles conventions de partenariat avec trois institutions académiques algériennes de premier plan : l’Université d’Oran, HEC Alger et l’Ecole Nationale Polytechnique. Le groupe Renault, partenaire économique de l’Algérie, s’engage ainsi auprès du monde académique, en intégrant des étudiants algériens aux programmes d’enseignement supérieur soutenus par sa Fondation.

La Fondation Renault développe et soutient des programmes de formation originaux dans trois domaines : le management multiculturel, la sécurité routière et la mobilité durable. Ces programmes s’adressent à des jeunes provenant de 12 pays. Ainsi, la Fondation Renault a créé des liens durables avec des établissements universitaires au Japon, en Corée, au Brésil, en France, en Inde, au Liban, au Maroc, en Roumanie, en Russie, en Chine et en Turquie. Ces établissements aident la Fondation à identifier et à présélectionner des étudiants talentueux pour rejoindre ses programmes exigeants.

A travers ces nouveaux partenariats, des étudiants diplômés de l’Université d’Oran, d’HEC Alger, et de l’École Nationale Polytechnique d’Algérie pourront accéder aux programmes de la Fondation Renault : MBA en management international (Dauphine Sorbonne ? Fondation Renault), master transport et développement durable (Paris Tech ? Fondation Renault), master mobilité et véhicules électriques (Paris Tech ? Fondation Renault), master management de la sécurité routière (Ecole Saint-Joseph de Beyrouth, Liban ? Fondation Renault). (COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT 10/11/14)

Alexandra Frutos