Toyota surveille ses distributeurs sur les prix

Toyota aurait demandé à ses concessionnaires américains de ne plus annoncer aux clients des prix inférieurs à ceux indiqués sur la facture livrée par le constructeur. Toyota avait demandé que cette pratique cesse à compter du 1er janvier dernier, mais a dû réitérer sa demande dernièrement au cours d'une convention réseau.

Il y a quelques années, Honda avait également lutté contre ce genre de pratiques, courantes dans les réseaux aux Etats-Unis, qui ont pour but d'attirer les clients dans les points de ventes, mais qui fragilisent les marges et provoquent également la baisse des prix.

Toyota s'est dit prêt à punir les distributeurs qui ne rentreraient pas dans le rang et promet de supprimer les diverses incitations promotionnelles, correspondant à 450 euros par véhicule vendu, à ceux qui ne suivraient pas les règles édictées. (JOURNAL DE L'AUTOMOBILE 15/9/15)

Juliette Rodrigues