Toyota se prépare déjà à augmenter ses capacités de production de modèles Mirai (à hydrogène)

Toyota est forcé d'augmenter plus vite que prévu sa production de voitures à pile à combustible "Mirai" pour alimenter à temps les marchés japonais, américain et européen. Selon le quotidien japonais NIKKEI, Toyota va tripler ses capacités de production de modèles Mirai d'ici à la fin de l'année 2015, moyennant un nouvel investissement de 20 milliards de yens (135 millions d'euros).

"La demande est relativement forte au Japon et il doit rapidement préparer l'augmentation de production pour pouvoir exporter", explique le quotidien. Pour le moment, Toyota a une capacité annuelle d'assemblage de seulement 700 Mirai. Or, les commandes s'enchaînent de la part d'entreprises et d'administrations, en dépit d'un prix très élevé de 7,23 millions de yens (près de 50 000 euros TTC).

Le groupe, pour qui la Mirai est un "tournant dans l'industrie automobile", espère en vendre 400 d'ici à la fin de 2015 au Japon. Mais le nombre de commandes reçues avant la date de commercialisation (15 décembre) devrait déjà excéder la capacité annuelle.

Toyota prévoit aussi de lancer la Mirai en septembre 2015 aux Etats-Unis (où il espère en écouler plus de 3 000 avant fin 2017) et en Europe (où il vise la vente de 50 à 100 unités annuellement via le Royaume-Uni, l'Allemagne et le Danemark dans un premier temps).

"Toyota a commencé à augmenter la production de piles et de réservoirs d'hydrogène dans son usine du centre du Japon et va créer encore deux lignes supplémentaires avant fin 2015. Parallèlement, il va aussi élever le potentiel d'assemblage de ces Mirai dans un autre site de la même région", détaille le NIKKEI. (AFP, NIKKEI ASIAN REVIEW 6/12/14)

Juliette Rodrigues