Toyota relève encore ses prévisions financières pour l'exercice 2014-2015

Toyota a relevé pour la deuxième fois ses prévisions financières annuelles, grâce à la dépréciation du yen et des ventes dynamiques en Amérique du Nord, après avoir enregistré un bénéfice net en progression de 13,2 % lors des neuf premiers mois de l'exercice.

Il escompte désormais un bénéfice historique de 2 130 milliards de yens (15,3 milliards d'euros) pour l'année fiscale s'achevant fin mars 2015 (+ 16,8 %), alors qu'il tablait auparavant sur 2 000 milliards. De la même manière, le résultat d'exploitation, qui était attendu à 2 500 milliards de yens (18,7 milliards d'euros), devrait atteindre 2 700 milliards (20,2 milliards d'euros, + 17,8 %), tandis que le chiffre d'affaires pourrait progresser de 5,1 %, à 27 000 milliards de yens (194 milliards d'euros).

Cet optimisme, Toyota le doit à sa performance sur les trois premiers trimestres (avril-décembre 2014), "dopée par l'affaiblissement continu du yen et des réductions de coûts", a expliqué le groupe dans un communiqué. Sur la période, le bénéfice net a atteint 1 727 milliards de yens (12,3 milliards d'euros), et le bénéfice d'exploitation s'est établi à 2 115 milliards de yens (15,9 milliards d'euros, + 13,9 %). Le chiffre d'affaires a progressé de 5,2 % sur neuf mois, à 20 115 milliards de yens (150,7 milliards d'euros), malgré une baisse des ventes en volume, à 6,74 millions d'unités, contre 6,78 millions un an plus tôt.

Si le marché nord-américain s'est montré très dynamique, Toyota a connu des difficultés au Japon, où la demande peine à redécoller après la hausse de la taxe sur la consommation en avril dernier, et en Asie.

Toyota vise 9 millions de ventes pour l'ensemble de l'exercice 2014-2015, contre 9,11 millions l'année précédente. Pour l'année calendaire 2015, il table sur 10,15 millions de ventes (- 1 %). (AFP 4/2/15)

Juliette Rodrigues