Toyota rappelle 5,8 millions de voitures dans le monde

Toyota a annoncé le rappel d'environ 5,8 millions de véhicules dans le monde, équipés d'airbags Takata potentiellement défectueux, portant à 23,1 millions au total le nombre de véhicules qu'il a dû rappeler pour ce problème depuis le début du scandale.

Cette nouvelle opération, qui inclut notamment des Corolla et des Yaris produites entre mai 2000 et novembre 2001, et entre avril 2006 et décembre 2014, porte sur environ 1,16 million de véhicules au Japon, 820 000 en Chine et quelque 1,47 million sur le marché européen. Les Etats-Unis, qui avaient fait l'objet de rappels séparés précédemment, ne sont pas inclus.

"Selon Takata, un défaut de sécurité peut survenir au niveau du gonfleur de l'airbag frontal côté conducteur ou passager suite à une exposition prolongée à une température et une humidité élevées, ainsi qu'à d'importantes variations thermiques", rappelle Toyota. "L'explosion du gonfleur peut projeter des fragments de métal dans le véhicule, ce qui peut entraîner des blessures ou la mort des occupants", ajoute le constructeur.

Au cours des dernières années, certains airbags ont éclaté après une collision parfois mineure, des explosions intempestives qui ont tué une quinzaine de personnes, dont 11 aux Etats-Unis. (AFP, REUTERS 26/10/16)

Juliette Rodrigues