Toyota n'a pas de surcapacités en Europe

Toyota estime que ses ventes en Europe (Russie comprise) totaliseront cette année un peu plus de 840 000 unités et compte afficher un bénéfice "à 3 chiffres" dans la région, alors qu'il y perdait de l'argent en 2010.

Didier Leroy, directeur général de Toyota Europe, souligne notamment le succès des modèles hybrides du groupe, qui devraient représenter cette année 20 % de ses ventes sur le Vieux Continent (et même 27 % pour la seule Europe occidentale), et l'efficacité de ses usines locales, en particulier celle de Valenciennes. "On a un outil en Europe qui n'est plus surdimensionné, on n'a pas de surcapacités. Mon but, c'est que, quel que soit le marché, nous soyons toujours rentables", a précisé M. Leroy. (TRIBUNE 12/9/13)

Juliette Rodrigues