Toyota met à disposition des milliers de brevets sur les piles à combustible

Toyota a annoncé lundi la mise à disposition gratuite de milliers de brevets liés à l'utilisation de piles à combustible fonctionnant à l'hydrogène, avec l'espoir d'accélérer le développement de cette technologie.

"Toyota va autoriser l'usage sans licence de l'ensemble de ses 5 680 brevets sur les piles à combustible", a indiqué Bob Carter, vice-président de Toyota US, lors d'une conférence de presse à Las Vegas à la veille de l'ouverture du salon grand public CES consacré à l'électronique, où beaucoup de constructeurs se sont donné rendez-vous pour livrer leur vision de la voiture du futur.

L'accord, valable à l'échelle mondiale, couvre des brevets concernant les piles à combustible elles-mêmes mais aussi les réservoirs des véhicules, les logiciels de contrôle ou les stations-services à hydrogène.

Le déploiement d'un réseau important de telles stations est en effet indispensable à l'utilisation de ces véhicules, dont Toyota se pose en précurseur avec sa berline "Mirai" ("futur" en japonais), dévoilée officiellement en novembre dernier. Déjà disponible au Japon, elle doit être lancée cette année sur le marché américain.

Bob Carter a évoqué "un tournant dans le secteur automobile". "La première génération de véhicules à pile à combustible à hydrogène, qui sera lancée entre 2015 et 2020, sera critique, réclamant un effort concerté et une collaboration non conventionnelle entre les constructeurs automobiles, les régulateurs gouvernementaux, les universitaires et les fournisseurs d'énergie", a-t-il indiqué. (AFP, AUTOMOTIVE NEWS 5/1/15, NIKKEI ASIAN REVIEW 6/1/15)

Juliette Rodrigues