Toyota décide finalement de ne pas produire ses modèles Lexus en Chine pour le moment

Toyota a indiqué qu'il écartait pour l'instant la possibilité de produire ses modèles Lexus en Chine. Ces derniers mois, pourtant, le constructeur réfléchissait à lancer la fabrication de ses modèles de luxe dans le pays afin de moins pâtir des lourdes taxes d'importation en vigueur en Chine.

Ces projets ne seraient toutefois plus d'actualité, Toyota estimant qu'une délocalisation de sa marque premium n'a pas encore de pertinence économique. Le récent ralentissement du marché chinois aurait refroidi les ardeurs de Toyota, dont les ventes de modèles Lexus n'ont totalisé que 75 000 unités l'an passé, contre plus de 450 000 unités pour ses concurrents directs dans le pays, BMW et Audi. Pour 2015, Lexus vise 84 000 ventes.

Par ailleurs, une délocalisation de production de véhicules à forte valeur ajoutée a perdu de son intérêt, les coûts de production en Chine ayant explosé alors que la baisse rapide du yen améliore la compétitivité des usines japonaises. (ECHOS 23/7/15)

Juliette Rodrigues