Toyota conteste une amende de 327 millions de dollars des autorités fiscales thaïlandaises

Toyota a indiqué qu'il allait faire appel d'une décision des autorités fiscales thaïlandaises lui imposant de payer plus de 11 milliards de bahts (327 millions de dollars) de taxes supplémentaires. La procédure démarrera au mois d'août et pourrait durer 2 ou 3 ans.

Les autorités fiscales thaïlandaises ont fait savoir en avril à la filiale du constructeur, Toyota Motor Thailand, qu'elle devait des taxes additionnelles sur des Prius assemblées dans l'usine de Gateway entre 2010 and 2012. Plus de 20 000 unités seraient concernées.

Les autorités thaïlandaises expliquent que les véhicules ont été assemblés à partir de collections CKD importées et non à partir de pièces achetées localement. Les collections sont considérées par les douanes comme des véhicules complets et sont soumises à des tarifs plus élevés.

Toyota conteste l'amende soulignant qu'il avait reçu l'aval du gouvernement pour assembler les Prius en Thaïlande dans le cadre d'un accord commercial avec le Japon.

Les ventes de véhicules en Thaïlande ont de nouveau chuté en avril (- 26 %), pour le 24ème mois consécutif. Toyota détient environ 30 % du marché thaïlandais. (NIKKEI ASIAN REVIEW 19/6/15)

Juliette Rodrigues