Toyota a officiellement lancé la Mirai au Japon

Toyota a officiellement lancé le 15 décembre au Japon la « Mirai », voiture à pile à combustible roulant à l'hydrogène, qui a déjà séduit près d'un millier de clients dans l'archipel, d’après le quotidien économique Nikkei. Le groupe n'a pas souhaité confirmer l'information, indiquant simplement que le nombre de commandes dépassait le chiffre de 400. Autrement dit, il a déjà atteint l'objectif de ventes, certes modeste, qu'il s'était fixé d'ici à fin 2015. Ce sont surtout des entreprises et des administrations qui ont manifesté leur intérêt, en dépit du prix très élevé de 7,23 millions de yens (près de 50 000 euros, taxes comprises). Mais elles vont devoir patienter faute de capacités de production suffisantes (de l'ordre de 700 véhicules par an). Face à ce succès, Toyota songe à tripler la cadence, un objectif qui va entraîner un investissement de 20 milliards de yens (135 millions d'euros).

Après le Japon, Toyota prévoit de commercialiser la Mirai en septembre 2015 aux Etats-Unis (où il espère en écouler plus de 3 000 avant fin 2017) et en Europe (où il vise la vente de 50 à 100 unités annuellement via le Royaume-Uni, l'Allemagne et le Danemark dans un premier temps).

Parallèlement au lancement de la Mirai, première berline de ce type vendue à grande échelle dans le monde, Fujitsu vient d’annoncer le lancement d'un service permettant aux automobilistes de consulter en temps réel la localisation et les heures d'ouverture des stations à hydrogène. (AFP 15/12/14)

Alexandra Frutos