Toyota a augmenté de 11 % son bénéfice net semestriel

Toyota a annoncé un bénéfice net en hausse de plus de 11 % au premier semestre de 2015-2016 grâce à des effets de change positifs et des réductions de coûts. Il a cependant abaissé sa prévision de chiffre d'affaires annuel sur fond de ralentissement sur les marchés émergents.

Entre le 1er avril et le 30 septembre 2015, le bénéfice net s'est élevé à 1 258,1 milliards de yens (9,3 milliards d'euros) et le bénéfice d'exploitation à 1 583,4 milliards de yens (11,9 milliards d'euros, + 17,1 %), pour un chiffre d'affaires de 14 091,4 milliards de yens (104,3 milliards d'euros, + 8,9 %).

Le constructeur a cependant vu ses ventes en volume reculer de 1,05 % sur la période, à 4,98 millions d'unités, en incluant l'ensemble de ses marques (Toyota, Lexus, Daihatsu, Hino). Toyota a fait état "de difficultés sur les marchés émergents en Asie, Afrique et Moyen-Orient", ainsi que d'une forte baisse des ventes de mini-véhicules au Japon. Aux Etats-Unis, les ventes en volume ont légèrement reculé sur la période du fait d'ajustements de stocks, mais le groupe s'est dit confiant pour le reste de l'année dans un marché dynamique. Quant à l'activité en Europe, elle a souffert d'une situation très morose en Russie.

Pour l'ensemble de l'exercice qui s'achèvera fin mars 2016, Toyota vise désormais un chiffre d'affaires de 27 500 milliards de yens (206 milliards d'euros, + 1 %), alors qu'il espérait auparavant atteindre 27 800 milliards, pour 10 millions de véhicules écoulés (contre 10,15 millions précédemment escomptés). Le groupe a en revanche maintenu ses autres estimations : il prévoit toujours un bénéfice net de 2 250 milliards de yens (16,9 milliards d'euros, + 3,5 %) et un bénéfice d'exploitation de 2 800 milliards (21,1 milliards d'euros, + 1,8 %). (AFP 5/11/15)

Juliette Rodrigues