Toulouse teste une borne à charge rapide pour voitures électriques

Quatre bornes à charge rapide ont été installées à Toulouse par le groupe Cahors et la société Evtronic, en partenariat avec EDF, Toulouse Métropole et la coopérative d’autopartage Citiz. Cette solution expérimentale résout le problème de la sur-sollicitation du réseau électrique grâce au stockage de l’énergie. En effet, pour une puissance de charge de 50 kW, la borne n’en tire que 30 sur le réseau et utilise son unité de stockage pour le complément. Au bout de 10 minutes, le pic de charge est passé et la batterie de la voiture prend beaucoup moins d’énergie pendant les 20 suivantes. Mais la borne continue de puiser 30 kW sur le réseau, donc plus que la voiture, pour recharger son propre accumulateur. La puissance émanant du réseau reste donc constante.

Cette innovation coûte 40 000 à 50 000 euros, contre 25 000 euros en moyenne pour une borne de recharge rapide classique, qui peut toutefois nécessiter un renforcement du réseau. Le système proposé par le partenariat Cahors-Evtronic a l’avantage de fonctionner avec un abonnement de 36 kW d’EDF. « La différence d’abonnement avec le tarif jaune finance le coût de la borne en dix ans », souligne Didier Beaulieu, responsable des avant-projets du groupe Cahors. (ECHOS 9/10/13)

Alexandra Frutos