Toray s'apprêterait à fournir des fibres de carbone à BMW

Selon les informations du NIKKEI, le groupe de fibres textiles et produits chimiques japonais Toray s'apprêterait à fournir des fibres de carbone à BMW. L'équipementier aurait décidé d'investir, en prévision de ce contrat, 30 milliards de yens (204 millions d'euros) pour doubler la capacité de production d'une de ses usines au Mexique (ancienne usine de Zoltek, racheté par Toray cette année).

Un tel partenariat avec BMW permettrait au groupe japonais de renforcer son assise dans le secteur de l'automobile, où les fibres de carbone sont promises à un bel avenir. BMW a décidé l'an passé d'utiliser ce matériau pour le châssis d'un véhicule électrique, une première parmi les grands constructeurs. Il souhaite désormais en équiper ses voitures haut de gamme dans le but d'en réduire le poids et d'en améliorer la performance énergétique, explique le NIKKEI. "Il s'approvisionnait jusqu'à présent auprès d'un compatriote", précise le quotidien, mais désormais "en quête d'un plus gros fournisseur, il s'est tourné vers Toray".

Toray avait par ailleurs annoncé en novembre avoir livré les matériaux composites équipant "Mirai", la nouvelle voiture à hydrogène de Toyota qui a été récemment lancée au Japon.

Toray espère tripler ses ventes dans le segment des fibres de carbone d'ici à 2020, à 300 milliards de yens environ (2 milliards d'euros), selon le NIKKEI. (NIKKEI, AFP 30/12/14)

Juliette Rodrigues