Thierry Peugeot explique qu’une nouvelle ère s’ouvre pour PSA

Dans un entretien accordé aux ECHOS (23/6/14), le vice-président du conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën, Thierry Peugeot, explique qu’avec l’entrée de Dongfeng et de l’Etat français dans le capital du groupe, « c’est une nouvelle ère qui s’ouvre » et qu’il faut « regarder devant ». « Je veux contribuer au fait que la famille [Peugeot] continue d’accompagner le groupe », souligne-t-il.

« Pour l’heure, nous sommes centrés sur le retour à la rentabilité. Nous avons la chance d’avoir Carlos Tavares, qui connait parfaitement l’automobile, qui n’a eu besoin d’aucune période d’adaptation. La greffe a tout de suite pris, que ce soit en interne ou avec les concessionnaires. Une fois que le groupe sera remis sur pied, on regardera si nous devons franchir le pas [de trouver un nouveau partenaire], déclare-t-il.

Alexandra Frutos