Tesla, un petit constructeur qui veut jouer dans la cour des grands (1/2)

Tesla Motors a été créé en 2003 par un groupe d’ingénieurs de la Silicon Valley qui voulaient prouver que les véhicules électriques pouvaient être extraordinaires. En 2008, le bouillonnant et médiatique Elon Musk, cofondateur et principal actionnaire de l’entreprise, en prend la direction. Tesla produit cette année là un premier modèle électrique, le Roadster ; commercialisé au prix de 100 000 dollars, le véhicule sera vendu à environ 2 500 exemplaires dans le monde jusqu’à ce qu’il soit retiré du catalogue en 2012. A la mi-2009, Tesla présente le prototype d’une berline, la Model S, qui fait aujourd’hui son succès.

Le petit constructeur californien obtient en 2009 un prêt de 465 millions de dollars du Département américain de l’Energie dans le cadre d’un programme de soutien à la production de véhicules plus sobres voté par le Congrès en 2007. En 2010, il rachète pour 59 millions de dollars une ancienne usine de Toyota et General Motors, située à Fremont (Californie) et dotée d’une capacité de production de 450 000 véhicules par an. Tesla s’introduit en Bourse la même année.

La model S est lancée en 2012. Les tarifs s’échelonnent de 57 400 à 92 400 dollars suivant la puissance de la batterie lithium-ion (40, 60 ou 85 kWh) qui confère à la berline une autonomie comprise entre 260 et 480 kilomètres. Tesla débute parallèlement l’installation d’un réseau de bornes de recharge rapide pour ses clients. Le service, gratuit, permet de recharger 50 % de la capacité de la batterie de la Model S en 20 minutes seulement.

2013 a été pour Tesla l’année du décollage et des succès. Le constructeur affiche son premier bénéfice trimestriel, rembourse le solde du prêt qu’il avait reçu du Département de l’Energie. Le cours de son action flambe et il intègre l’indice boursier Nasdaq 100. Consumer Reports décerne à la Model S la note de 99 sur 100 dans ses essais et la berline obtient 5 étoiles aux essais de choc de la NHTSA (l'agence américaine en charge de la sécurité routière). Tesla débute la commercialisation de la Model S en Europe. Il ouvre également à Tilburg, aux Pays-Bas, un centre d’assemblage final et de distribution pour ses voitures vendues en Europe et commence à implanter un réseau de recharge sur le continent.

Tesla a vendu environ 22 300 voitures électriques dans le monde l’an dernier (dont 6 900 sur le seul dernier trimestre), dépassant son objectif qui était fixé à 21 500 unités. Son succès a été quelque peu terni par trois incendies survenus sur ses véhicules en fin d’année. L'agence américaine en charge de la sécurité routière a ouvert une enquête, mais elle confirmé les 5 étoiles obtenues par la berline.

Frédérique Payneau