TecAlliance déploie une solution standardisée de lutte contre la contrefaçon des pièces

Le groupe TecAlliance, spécialiste des systèmes d’informations sur le marché des pièces de rechange, propose aux équipementiers la première solution mutualisée et standardisée d’authentification des pièces, afin de lutter contre la contrefaçon. « Chaque équipementier a sa propre solution de lutte contre ce fléau. Mais toutes les technologies ont leurs limites, c’est pourquoi c’est une continuelle et coûteuse course à l’armement contre la contrefaçon. Nous avons donc développé une solution, en coopération avec le Clepa [association européenne des équipementiers], qui permet aux équipementiers de mutualiser leur coût de lutte anti contrefaçon », explique Claude Lotrian, directeur général de TecAlliance pour l’Europe de l’Ouest et l’Amérique latine.

Cette solution consiste en une application pour smartphone (Androïd et iOS) baptisée TecIdentify. Les distributeurs, réparateurs, douaniers ou même les consommateurs finaux ayant téléchargé cette application peuvent scanner avec leur téléphone le code du produit et vérifier immédiatement son authenticité.

Cette application gratuite est proposée en français, en anglais et en chinois, mais le résultat de la vérification peut être indiqué dans toutes les langues. En amont, ce système oblige néanmoins les équipementiers qui veulent rejoindre la plateforme TecIdentify (le droit d’utilisation de la plateforme est payant pour l’équipementier) à modifier le conditionnement de leurs produits et à effectuer un nouveau travail d’indentification des pièces. En effet, TecIdentify crée des identifiants pour chaque produit et non plus pour chaque référence. Un même produit a donc un seul et unique identifiant dans le monde (avec un « code » différent selon la référence) sous forme de code MAPP (Manufacturers Product Against Piracy) ; le code MAPP étant le code scanné par les utilisateurs. Pour l’instant, dix équipementiers ont rejoint la plateforme, parmi lesquels Bosch et Mahle. (AUTOACTU.COM 22/10/13)

Alexandra Frutos