Suzuki annonce des bénéfices records grâce à la dépréciation du yen

Suzuki a dégagé des bénéfices records au cours de l'exercice fiscal 2013-2014, dopés par la dépréciation du yen et l'anticipation des achats au Japon avant la hausse de la TVA. Entre le 1er avril 2013 et le 31 mars 2014, Suzuki a augmenté d'un tiers son bénéfice net, à 107,5 milliards de yens (800 millions d'euros), de 30 % son bénéfice opérationnel, à 187,7 milliards de yens (1,32 milliard d'euros), et de 14 % son chiffre d'affaires, à 2 938 milliards de yens (21,75 milliards d'euros).

Les ventes de Suzuki au Japon ont augmenté de 8,4 % en volume sur l'exercice écoulé ; le constructeur a toutefois reculé de 0,3 % sur les marchés étrangers.

Malgré des "incertitudes" sur les marchés japonais, indien, indonésien et thaïlandais, où il est très présent, Suzuki prévoit un bénéfice net en hausse de 7 % en 2014-2015, à 115 milliards de yens (850 millions d'euros), un bénéfice opérationnel de 188 milliards de yens (stable) et un chiffre d'affaires en hausse de 2,1%, à 3 000 milliards de yens (22,2 milliards d'euros). (AFP 9/5/14)

Juliette Rodrigues