Suzuki a annoncé son intention de racheter ses...

Suzuki a annoncé son intention de racheter ses propres actions détenues par Volkswagen, après avoir obtenu gain de cause en justice dans ce litige vieux de quatre ans. Suzuki avait signifié le 18 novembre 2011 à Volkswagen la fin de leur relation, et cherchait depuis à reprendre les 19,9 % de son capital qu’avait acquis Volkswagen. Saisie par Suzuki, l’instance d’arbitrage de la Chambre internationale de commerce, basée à Londres, a jugé que l’accord entre les deux groupes avait été rompu dans les règles et "a ordonné à Volkswagen de céder sans délai ses parts à Suzuki ou à une tierce partie désignée par Suzuki". Volkswagen juge quant à lui que Suzuki a fauté en s’approvisionnant en moteurs diesel auprès du concurrent italien Fiat. Ces allégations "de violation de l’accord par Suzuki ont été partiellement retenues, et le tribunal se prononcera ultérieurement sur le montant d’éventuels dommages et intérêts", a précisé le constructeur japonais. (Automotive News)

Juliette Rodrigues