Sur le segment des véhicules de loisir, la compétition est rude en Chine

Ces deux dernières années, les marques d’automobiles chinoises ont lancé plusieurs modèles de véhicules de loisir compacts à des prix compris entre 66 000 et 110 000 yuans (entre 9 780 et 16 300 euros). Cette stratégie a été efficace pour les constructeurs chinois. En effet, les marques locales ont vendu plus de 1,2 million de véhicules de loisir au cours des cinq premiers mois de l’année (soit deux fois plus que sur la même période de 2014).En réponse à cet essor des véhicules de loisir chinois abordables, les constructeurs internationaux lancent à leur tour des modèles à des prix compétitifs.Ainsi, Honda a lancé fin 2014 deux véhicules de loisir compacts coûtant moins de 129 000 yuans (19 120 euros), les Vezel et X-RV. Les ventes cumulées de ces deux modèles se sont établies à quelque 17 700 unités par mois en moyenne au cours du premier semestre. Grâce à la forte demande pour ces deux véhicules de loisir, Honda a vu ses ventes en Chine bondi de 30 % au premier semestre.De son côté, le groupe General Motors a introduit le Chevrolet Trax l’an dernier. Avec un budget de 119 900 yuans (17 800 euros), il s’agit du véhicule de loisir le moins cher proposé par GM en Chine. Les ventes mensuelles de ce modèle dépassent les 4 600 unités. En outre, afin de rendre le Trax encore plus compétitif, GM a pris la décision de réduire le prix de base du modèle (à 109 900 yuans, soit moins de 16 300 euros).General Motors n’est pas le seul constructeur à baisser le prix de ses modèles (véhicules de loisir comme berlines). En effet, la hausse des ventes d’automobiles sur le marché chinois a nettement ralenti cette année, en raison du tassement de l’économie chinoise. Pour relancer leurs ventes, de nombreux constructeurs étrangers baissent leurs prix (à l’instar de Ford qui a réduit le prix de l’EcoSport à moins de 100 000 yuans, soit 14 800 euros). De plus, les constructeurs locaux commencent à leur tour à baisser les tarifs de leurs véhicules. Ainsi, Great Wall a annoncé qu’il avait abaissé le prix de ses véhicules de loisir Haval H6 et H2.Malgré cette baisse des prix (et donc des marges), les véhicules de loisir restent très demandés en Chine et les constructeurs continuent à lancer de nouveaux modèles sur ce segment. Dernier en date, SAIC-GM-Wuling va introduire ce mois-ci son premier véhicule de loisir, le Baojun 560. Le modèle devrait être disponible à partir de 80 000 yuans (11 850 euros).

Cindy Lavrut