Sumitomo Rubber et Goodyear devraient annoncer la fin de leur alliance

Sumitomo Rubber et Goodyear sont convenus de mettre fin à leur partenariat industriel et capitalistique, épilogue de plus d'un an de négociations, selon le Nikkei. Sumitomo Rubber (pneus Dunlop et Falken), sixième fabricant mondial, avait indiqué en février 2014 avoir reçu de la part de Goodyear, troisième du secteur, une demande de liquidation de l'alliance et des activités conjointes établies par les deux entreprises en 1999.

Les deux groupes ont en commun depuis cette date plusieurs entreprises de production et vente, dont Goodyear Dunlop Europe, Goodyear Dunlop Tires North America et Goodyear Japan, ainsi que des sociétés d'approvisionnement et de partage de technologies.

Toutefois, leurs relations s'étaient tendues en raison de leur concurrence dans les pays émergents. Goodyear avait déposé une demande d'arbitrage auprès de la Chambre internationale de commerce, en raison de soupçons de comportement anticoncurrentiel de Sumitomo, ce qu'avait alors contesté ce dernier.

Les avantages du partenariat apparaissaient de fait moins importants qu'ils ne l'étaient il y a quinze ans et les possibilités d'expansion pour chacun des partenaires seraient aujourd'hui bien meilleures s'ils retrouvaient leur totale indépendance commerciale.

Selon les informations de la presse japonaise, Sumitomo reprendrait les activités communes des deux groupes aux Etats-Unis et au Japon, tandis que Goodyear absorberait celles gérées conjointement en Europe. Les opérations de transfert se solderaient par un versement de 30 à 40 milliards de yens (220 à 300 millions d'euros) de Goodyear à Sumitomo. (AFP 1/6/15, NIKKEI ASIAN REVIEW 31/5/15)

Juliette Rodrigues