Suez Environnement veut doubler sa production de plastiques recyclés d'ici à 5 ans

Suez Environnement a annoncé qu’il visait un doublement de sa production de plastiques recyclés d'ici à 5 ans. Le groupe, via sa filiale de traitement des déchets Sita, traite actuellement dans ses neuf usines spécialisées en Europe 400 000 tonnes de déchets plastiques et en recycle 130 000 tonnes, a détaillé Christophe Cros, directeur général adjoint de Suez Environnement et responsable de l'activité déchets.

Pour Sita, tout l'enjeu est de fabriquer un produit recyclé à un prix compétitif par rapport au produit vierge et de la même qualité. Pour atteindre son objectif, Suez Environnement mise sur le développement de partenariats avec les industries fortement consommatrices de matières plastiques, comme l'automobile. Le groupe possède par exemple deux coentreprises avec Renault pour recycler les polypropylènes (plastiques durs).

Dans cette logique, Suez Environnement inaugurera le 15 octobre son Plast'Lab, un laboratoire de recherche qui servira à mettre au point et à tester des plastiques recyclés en fonction des attentes des industriels sur leurs propriétés (résistance au choc, à la chaleur, étirement, etc.). Suez Environnement a investi 1 million d'euros dans ce projet et le voit comme un « maillon indispensable » de son ambition, a indiqué Olivier Vilcot, directeur de la division plastique de Sita recyclage.

Fin 2015, le groupe mettra également en service une nouvelle usine aux Pays-Bas, d'une capacité de production initiale de 35 000 tonnes/an de polypropylène recyclé. Développée en partenariat avec d'autres investisseurs, elle représente un investissement de 35 millions d'euros pour sa première phase et jusqu'à 75 millions d'euros d'ici à 2020.

En 2013, Sita France a généré 3,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires, dont 35 % issu de son activité de recyclage (plastiques et autres matières). (AFP 23/9/14)

Alexandra Frutos