Strasbourg et la Seine-Saint-Denis testent des algorithmes anti-bouchons

Pour optimiser les conditions de circulation, la ville de Strasbourg et le département de la Seine-Saint-Denis vont tester un système de gestion du trafic fondé sur des algorithmes génétiques. Développé par Thales, le système utilise les données disponibles sur les flux de véhicules (capteurs fixés du la chaussée, info trafic) afin de régler la durée des feux tricolores. Les algorithmes génétiques ont l’avantage de sélectionner rapidement une solution intéressante à partir d’nu nombre de données limité.

Le groupe Thales explique que son système peut s’appliquer à la circulation moyenne d’une journée avec une amélioration globale de 25 %. Il fonctionne également à la volée, par exemple pour rétablir la fluidité du trafic après un accident. (USINE NOUVELLE 13/3/14)

Alexandra Frutos