Steco Power fermera son usine d’Outarville le 30 juin

La société Steco Power, dernier fabricant français de batteries automobiles de rechange basé à Outarville (Loiret), fermera ses portes au 30 juin et ses 122 salariés seront licenciés, a-t-il été annoncé le 5 juin mercredi à l'issue d'une audience au tribunal de commerce d'Orléans.

L'entreprise avait été placée en liquidation judiciaire le 10 avril, faute d'avoir pu honorer une de ses échéances dans le cadre du remboursement de sa dette. Les juges avaient toutefois accordé trois mois de poursuite d'activité et fixé à la fin mai la date limite pour le dépôt d'éventuels projets de reprise. Mais deux repreneurs seulement se sont manifestés, et leurs dossiers ont été jugés sans intérêt puisqu'ils ne conservaient que 2 ou 3 salariés.

Steco Power avait vendu 550 000 batteries en 2012 et bénéficié ces derniers mois de plus de 500 000 euros d'investissement pour rénover l'outil de production. Mais la dette, de l'ordre de 8 millions d'euros, a finalement asphyxié la société. (AFP 5/6/13, ECHOS 6/6/13)

Alexandra Frutos