Standard and Poor's relève d'un cran la note de Nissan

Standard and Poor's (SP Global Ratings) a relevé d'un cran la note de Nissan, de « A- » à « A », tenant compte de la progression de la rentabilité du constructeur japonais, partenaire de Renault. « La rentabilité de Nissan Motor ne cesse de s'améliorer et est devenue plus stable », explique l'agence de notation financière dans un communiqué. « La compétitivité de ses produits et la reconnaissance de la marque sur les marchés clés, comme l'Amérique du nord et la Chine, se sont accrues ces dernières années, et l'écart entre Nissan et ses rivaux les plus prestigieux se réduit », ajoute-t-elle.

S&P note par ailleurs « des efforts continus pour diminuer les coûts et une stratégie d'alliance fructueuse avec Renault, à laquelle est venu se joindre récemment le japonais Mitsubishi Motors. Cependant, le groupe fait face à d'importants défis « susceptibles de limiter toute croissance forte des bénéfices », précise l'agence, citant « l'intensification de la concurrence sur le marché mondial », qui pousse les constructeurs à rivaliser de promotions, et « une demande fluctuante pour les véhicules sur les marchés émergents ». Les résultats financiers de l'entreprise restent aussi sujets aux mouvements des devises, Nissan étant comme ses compatriotes très sensible au renforcement du yen, ainsi qu'aux cours des matières premières.

Cette nouvelle appréciation, qui élève Nissan d'un rang dans la catégorie des émetteurs solides, est donc assortie d'une « perspective stable », ce qui signifie qu'aucune modification n'est prévue dans un avenir proche. En début d'année, Moody's avait elle aussi augmenté la note de Nissan, de « A3 » à « A2 », invoquant les mêmes raisons. (AFP 13/6/17)

Alexandra Frutos