Smart France va consulter ses salariés sur un retour provisoire aux 39 heures

Les 800 salariés de l'usine Smart de Hambach (Moselle) se prononceront le 11 septembre par référendum sur un retour provisoire aux 39 heures entre 2016 et 2019, en échange d'une hausse de salaire et du maintien des emplois. La direction a prévu le passage à 39 heures de travail hebdomadaire par étapes : de 35 à 37 heures à compter du 1er octobre, puis de 37 à 39 heures en 2016, 2017 et 2018, avant de revenir à 37 heures en 2019. En contrepartie, elle a annoncé que les salariés percevraient une augmentation mensuelle de 120 euros brut, ainsi qu'une prime exceptionnelle de 1 000 euros versée en deux fois sur deux ans. (AFP)

Alexandra Frutos