Signature d’un accord dans l’usine SAM Technologies de Decazeville

Un accord de fin de conflit a été signé le 23 mai au soir entre la direction et la CGT de SAM Technologies près de Decazeville (Aveyron), mettant fin au blocage de l'usine métallurgique commencé trois jours auparavant. Le site du groupe Arche, situé à Viviez, où 450 salariés produisent des pièces pour l'automobile, en particulier des carters moteurs pour Renault, était bloqué en raison des revendications salariales, mais aussi de la crainte de délocalisations de la part du groupe, qui emploie un millier de salariés en France et une centaine en Espagne.

« Cet accord, qui conforte la place de SAM Technologies comme fournisseur de renom auprès de ses clients, prévoit, outre des mesures salariales significatives, la mise en ?uvre d'un nouveau plan industriel, l'engagement du Groupe Arche de ne pas délocaliser, hors de France, les productions du site, ainsi que le maintien des effectifs pendant trois ans », se félicite le ministre de l’Economie Arnaud Montebourg dans un communiqué. (AFP 24 et 25/5/14)

Alexandra Frutos