Siemens va supprimer 1 700 emplois en Allemagne

La division Transmissions de Siemens va supprimer 1 700 emplois en Allemagne. Néanmoins, l’équipementier prévoyait à l’origine de supprimer environ 2 000 postes. Des négociations de plusieurs semaines ont été nécessaires pour diminuer cette réduction d'effectifs. Dans le détail, 590 emplois seront supprimés dans l'usine de Nuremberg, 600 à Ruhstorf (près de Passau), 300 à Bad Neustadt/Saale et 130 dans les deux usines d'Erlang. Ces réductions d'effectifs seront réalisées au plus tard d'ici à la fin du mois de septembre de 2020. En outre, bien que Schäffler aurait pour l'instant déclaré vouloir maintenir toutes ses usines allemandes ouvertes, l'avenir du site de Ruhstorf serait une source d'inquiétude pour les salariés de l'équipementier. Les salariés concernés par cette réduction d'effectifs se verront autant que possible proposer un nouveau poste dans un autre site de Schäffler, avec au besoin une formation supplémentaire.Siemens estime le coût de cette réduction d'effectifs à 200-300 millions d'euros. (AUTOMOBILWOCHE, SPIEGEL 27/9/16)

Cindy Lavrut