Sergio Marchionne salue les réformes de M. Rajoy ; s'inquiète de nouveaux accords de libre-échange

Sergio Marchionne, administrateur délégué de Fiat, a salué les réformes mises en oeuvre en Espagne par le gouvernement de M. Rajoy, "qui ont permis d’attirer de nouveaux investissements dans le pays".

M. Marchionne s’est par ailleurs déclaré inquiet des risques que pourraient entraîner de nouveaux accords de libre-échange pour le marché européen, en particulier avec le Japon. "Nous vivons des moments difficiles en Europe ; nous ne sommes pas en mesure d’accueillir davantage de voitures à prix ultra compétitifs dus à la valeur de la monnaie", a-t-il expliqué. (EL MUNDO 5/3/14)

Juliette Rodrigues