Sergio Marchionne s’est dit "persuadé qu’une...

Sergio Marchionne s’est dit "persuadé qu’une nouvelle fusion dans le secteur aura lieu d’ici à 2018", sans citer quels seraient les groupes concernés. "La réalité des faits est que le problème dont j?ai parlé fin avril quant à la consommation énorme des capitaux de la part de l’industrie automobile est un problème auquel il faut faire face". Pour Louis Gallois, président du conseil de surveillance de PSA, l’annonce de Sergio Marchionne a fait "turbuler le système" en disant "que les capitaux investis dans l’automobile n’ont pas la rentabilité suffisante (..) donc il faut se rapprocher". Louis Gallois pense pour sa part que dans le secteur "il y a différents modèles économiques" et qu’ainsi "on n’est pas obligés de faire 10 millions de voitures pour être un constructeur automobile stable et innovant. Honda fait 4,5 millions de voitures par an et c’est un des plus performants de l’automobile mondiale. D’où un effet taille utile mais pas nécessaire". (BFM TV)

Juliette Rodrigues