Selon une étude commandée par l'association de défense des consommateurs...

Selon une étude commandée par l'association de défense des consommateurs Center for Auto Safety, le non-déploiement des sacs gonflables sur deux des modèles rappelés par General Motors au mois de février aurait provoqué le décès de 303 personnes. Les premiers décès remontent à 2003 et leur nombre va croissant, parallèlement à l'augmentation du nombre de véhicules vendus, a précisé le Center for Auto Safety dans un courrier adressé à la NHTSA (l'agence américaine de la sécurité routière), dont le NEW YORK TIMES a publié une copie sur son site internet. (Ensemble de la presse)

Frédérique Payneau