Ségolène Royal opposée à un alourdissement de la fiscalité du diesel

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a déclaré le 13 mai que la transition énergétique ne devait pas passer par un alourdissement de la fiscalité du diesel, mais par une accélération de l'éco-mobilité. « Tout l'effort du gouvernement se dirige actuellement vers l'allègement de la charge fiscale. On ne peut pas fiscalement charger encore des citoyens qui n'ont pas les moyens de changer leur voiture », a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse consacrée à la remise officielle d'un rapport de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST). (AFP)

Alexandra Frutos