Sécurité : General Motors n'est plus sous le contrôle de la NHTSA

Les pratiques de General Motors en matière de sécurité ne font plus l’objet d’une surveillance de la NHTSA depuis le mois de mai, mais le constructeur a indiqué qu'il souhaitait maintenir des rencontres régulières avec des représentants de l’agence américaine en charge de la sécurité routière. Le contrôle de la NHTSA s'est exercé pendant trois ans, à la suite du scandale des commutateurs défectueux installés dans des véhicules du constructeur américain qui ont coûté la vie à 124 personnes. General Motors a souligné qu'il a noué pendant cette période « une relation positive et fructueuse » avec la NHTSA. (AUTOMOTIVE NEWS 22/6/17)

Frédérique Payneau