Sébastien Loeb a survolé la course de Pikes Peak au volant de sa Peugeot 208 T16

Sébastien Loeb a survolé la course de côte de Pikes Peak (Etats-Unis) le 30 juin au volant de sa Peugeot 208 T16, pulvérisant de plus de 1 minute 30 secondes le record de l'épreuve. En 8 minutes 13 secondes 878/1000, il est devenu le premier pilote, toutes catégories confondues, à passer sous la barre des neuf minutes sur la montée de 20 km, composée de 156 virages et dont l'arrivée se juge à 4 300 m d'altitude.

Avec son bolide de 875 chevaux pour 875 kilos, doté d'un aileron de 908 victorieuse au Mans et capable de passer de 0 à 200 km/h en cinq secondes, Sébastien Loeb a avalé la montée (1 500 m de dénivelé) à une vitesse moyenne de plus de 140 km/h.

La dernière victoire de Peugeot à Pikes Peak remontait à 1989, lorsque l'Américain Robby Unser, octuple vainqueur de l'épreuve, s'était imposé au volant d'une 405 Turbo 16. L'année précédente, le Finlandais Ari Vatanen avait déjà remporté l'épreuve au volant de la même voiture. A cette époque, la course se disputait en grande partie sur une piste en terre, alors qu'elle est aujourd'hui entièrement asphaltée. Pikes Peak est la deuxième plus ancienne course automobile disputée aux Etats-Unis. Elle a débuté en 1916, cinq ans après les 500 Miles d'Indianapolis. (AFP 30/6/13, FIGARO 1/7/13)

Alexandra Frutos