Seat va quitter le marché russe le 1er janvier ...

Seat va quitter le marché russe le 1er janvier 2015, malgré la création d’une filiale en 2012. Les ventes du constructeur n’ont jamais réellement décollé. Elles sont passées de 3 500 unités seulement la première année, à 1 324 unités cette année (chiffres sur onze mois), soit une chute de 57 %. L’échec de Seat sur le marché russe procède notamment de son portefeuille produits et de la non production locale de ses véhicules, qui pâtissent ainsi de taxes d’importation souvent rédhibitoires. (Journal de l'Automobile)

Juliette Rodrigues