Seat conçoit en réalité virtuelle un prototype pour le Mondial de l'Automobile

Après Skoda et ses contrôles d'assemblage puis Nissan et son "test du lave-vaisselle", c'est au tour de Seat de partager un de ses secrets de production. Le constructeur explique ainsi en vidéo comment il utilise la réalité virtuelle pour élaborer ses prototypes durant la conception d'un nouveau modèle.

Une fois le véhicule modélisé en 3D par ordinateur, les ingénieurs peuvent en faire le tour, y entrer ou modifier des éléments tout en inspectant l'auto de près, virtuellement, en utilisant des casques de réalité virtuelle.

Selon Seat, l'utilisation de la réalité virtuelle a permis de réduire le moitié le nombre de prototypes à fabriquer, et de 30 % le temps de développement alloué à cette phase de la conception. 800 améliorations ont ainsi été apportées via la VR à l'Ateca.

La réalité virtuelle évite ainsi d'avoir à fabriquer plusieurs fois certaines pièces avec des modifications mineures. Auparavant, des tables de plus de 10 mètres de long servaient à étudier la voiture grâce à des plans.

Seat annonce que le modèle que les techniciens étudient dans la vidéo est encore gardé secret, et sera dévoilé au Mondial de l'Automobile de Paris. Le constructeur pourrait donc avoir une surprise à présenter au côté de l'Ateca X-Perience. (AUTO PLUS 28/9/16)

Juliette Rodrigues