Scandale des moteurs truqués : Volkswagen pourrait écoper d'une forte amende en Australie

La Commission australienne de la concurrence et de la consommation (CACC) a fait savoir que Volkswagen pourrait se voir infliger jusqu’à 1,1 million de dollar australien (687 000 euros) d’amende pour chaque moteur truqué présent dans ses véhicules en Australie. « L'utilisation de logiciels de trucage est spécifiquement interdite » par la réglementation australienne sur la consommation et la conception, a indiqué le président de la commission Rod Sims, ajoutant que le régulateur avait le pouvoir de se retourner contre les contrevenants. D'après les estimations des médias australiens, jusqu'à 50 000 véhicules Volkswagen et Audi circulant en Australie pourraient avoir été équipés du logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution, ce qui signifie potentiellement des millions d'euros d'amende pour le constructeur allemand. (AFP 1/10/15)

Frédérique Payneau