Santiago du Chili a dévoilé un plan pour...

Santiago du Chili a dévoilé un plan pour réduire en dix ans les émissions de particules fines de 60 %, via la restriction de la circulation automobile et l’interdiction du chauffage à bois. Le plan "Santiago Respire", d’un budget d’un milliard de dollars sur dix ans, avec des fonds publics et privés, prévoit notamment l’interdiction de circuler dans la ville entre mai et août (les mois les plus pollués) pour les voitures fabriquées avant 2012. "C’est un plan qui nous permettra de faire une avancée significative dans la dépollution de Santiago", a affirmé lors d’une conférence de presse le ministre de l’Environnement Pablo Badenier. (AFP)

Juliette Rodrigues