Salon de Detroit 2014 : ambiance, tendances et nouveautés (1/2)

L’optimisme est palpable au Salon de l'automobile de Detroit, qui se tient actuellement. Rien d’étonnant à cela. Le marché automobile américain est résolument orienté à la hausse. Les ventes de véhicules légers aux Etats-Unis ont atteint l’an dernier leur plus haut niveau depuis 2007, à 15,6 millions d’unités (+ 7,6 %), et les dirigeants du secteur et les experts prévoient qu’elles dépasseront 16 millions d’unités cette année. Par ailleurs, les trois grands constructeurs du pays ont retrouvé la santé et un esprit conquérant. Après plusieurs années moroses, où les petits modèles et les véhicules électriques et hybrides étaient à l’honneur au Salon de Detroit, l’heure est de nouveau à la fête. La réduction de la consommation est dans toutes les têtes, mais les modèles sportifs et à hautes performances ont fait un retour remarqué cette année sur les stands des constructeurs généralistes.

Premier grand salon automobile de l’année, le Salon de Detroit est en premier lieu celui de General Motors, Ford et Chrysler. Durement frappés par la récession de 2008, qui avait failli coûter la vie à deux d’entre eux, les trois constructeurs affichent de nouveau de bons résultats. General Motors est redevenu il y a peu une entreprise entièrement privée et Chrysler va fusionner avec Fiat. Lors d’une visite du Salon, le vice-président des Etats-Unis Joe Biden a salué le pari gagnant du gouvernement américain qui avait renfloué le secteur automobile en 2009. « Nous ne sommes pas seulement de retour, nous sommes de retour plus forts », a souligné M. Biden. Ragaillardis, les « Trois de Detroit » présentent au salon une série de modèles qui témoignent de leur confiance croissante et de leur bonne santé. Le nouveau pick-up F-150 de Ford sera le premier modèle de son segment à arborer une carrosserie en aluminium. General Motors a mis l’accent sur des modèles de niche visant à rehausser son image. Chrysler a pour sa part présenté un modèle clé, la nouvelle mouture de la 200, sa berline de catégorie moyenne, qui est dotée d'une nouvelle plateforme, d'une boite de vitesses automatique à neuf rapports et d'un habitacle plus luxueux.

L’édition 2014 du Salon de Detroit a été marquée par l’entrée en scène de la nouvelle équipe dirigeante de General Motors, qui a officiellement pris ses fonctions le 15 janvier : Mary Barra, directrice générale du constructeur et première femme à diriger un grand constructeur dans le monde, a notamment été sous les projecteurs. Dan Akerson, président sortant du premier constructeur américain, a passé le flambeau. La marque Chevrolet de GM a remporté les titres de « Voiture nord-américaine de l’Année » et d’ « Utilitaire nord-américain de l’Année », qui sont décernés chaque année au salon, avec la Corvette et le Silverado.

Une cinquantaine de nouveaux modèles ont été présentés cette année au Salon de Detroit. Aucun constructeur chinois ne figure parmi les exposants, mais les constructeurs allemands sont présents en force. Mercedes a dévoilé la future Classe C, Audi a montré un concept de petit tout-terrain de loisir et la future A3 hybride rechargeable, et Volkswagen a annoncé un investissement de 7 milliards de dollars sur cinq ans en vue de relancer ses ventes aux Etats-Unis.

Frédérique Payneau