Saint-Gobain table sur une croissance « à deux chiffres en Chine » sur 5 ans

Saint-Gobain, qui a lancé le 9 janvier les célébrations de son 350ème anniversaire à Shanghaï, table sur la « marque France » pour réaliser une croissance à deux chiffres en Chine sur les cinq prochaines années. Le fabricant et distributeur de matériaux de construction table sur le dynamisme du géant asiatique pour poursuivre son développement à un rythme soutenu, dans un pays où il a été l'un des premiers à s'implanter avec l'acquisition d'une usine dès 1990. Saint-Gobain réalise un chiffre d'affaires annuel d'un milliard d'euros en Chine, sur un total de 42 milliards.

Pour Javier Gimeno, délégué du groupe pour l'Asie-Pacifique, la marque France « vend beaucoup en Chine », car elle associe à la fois à « la technologie et à l'élégance ». En Chine, Saint-Gobain mise notamment sur la croissance du verre automobile, les produits de niche en plastique et les tuyaux en fonte pour la conduction de l'eau. « Dans le verre automobile et le plastique, nous avons un taux de croissance supérieur à celui de l'industrie chinoise. Nous avons fait beaucoup d'investissements dans ces domaines », a de son côté déclaré le président du groupe André de Chalandar.

Saint-Gobain va d'ailleurs investir près de 40 millions d'euros dans la construction d'une troisième usine chinoise de transformation de verre à Wuhan, où sont implantés plusieurs constructeurs d’automobiles, parmi lesquels PSA Peugeot Citroën.

Ce site lui permettra de faire passer « la capacité de production de pare-brises de 2,5 à 4 millions de pièces », sur le premier marché automobile mondial qui met en circulation 20 millions de véhicules neufs par an, a souligné Eloi Guenet, directeur industriel de Sekurit, la société de Saint-Gobain spécialisée dans le vitrage automobile.

Saint-Gobain détient 12 % de ce marché en Chine, loin derrière son concurrent local Fuyao Glass (60 %), mais le groupe français a l'ambition de ravir la deuxième place au japonais AGC, ses principaux clients étant Nissan, General Motors (GM) et Ford.

Pour le développement de son pôle plastique, le groupe mise aussi sur la croissance du marché automobile chinois, qui utilise de plus en plus de produits de niche dans ce secteur.

Après Shanghaï, Saint-Gobain poursuivra ses festivités à São Paulo, au Brésil, et se rendra à Philadelphie aux Etats-Unis, pour boucler le tour du monde à Paris en octobre. Une exposition itinérante constituée de quatre pavillons montrant « les capacités d'innovation du groupe » sera présentée dans chacune de ces villes. (AFP 9/1/14, ECHOS 12/1/15)

Alexandra Frutos