SFR déploie un parc de Mini en autopartage pour ses salariés


L’opérateur de téléphonie SFR a créé fin 2013 un « campus » à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), réunissant 4 000 salariés qui étaient auparavant dispersés à La Défense, Boulogne et Paris. A cette occasion, il a décidé de déployer différents services utilisant la technologie NFC (sans contact mobile). Ainsi, tous les collaborateurs sont dotés d’un Samsung Galaxy S4 NFC qu’ils utilisent comme badge d’accès à l’entreprise et comme carte de paiement à la cantine. Ils utilisent aussi cette technologie pour ouvrir les portes des 45 Mini Countryman (bientôt 48) mises à disposition par la société. « Lorsque nous avons lancé notre appel d’offres pour ce service d’autopartage, Alphabet a été le seul loueur à nous proposer cette technologie sans clé et sans badge », explique Michel Moussa, directeur immobilier et des services aux collaborateurs de SFR. « Notre but était de remplacer, à coût identique, une flotte de service de 70 véhicules, mal optimisée, par une flotte de 45 véhicules en autopartage. En définitive, Alphabet nous loue chaque Mini au même tarif que ceux de notre pool, nous réalisons donc une économie de plus de 30 % », souligne M. Moussa. L’économie pourrait être encore plus importante avec la location prochaine des Mini aux salariés pour le weekend. « Nous pratiquerons des tarifs à prix coûtant, pour payer l’assurance dommages et la dépréciation du véhicule, ce qui nous positionnera bien en dessous des loueurs courte durée », précise-t-il.

Depuis le début de l’année, près de 900 collaborateurs ont eu recours à l’autopartage chez SFR, générant plus de 3 200 réservations et parcourant plus de 340 000 km pour 96 000 heures d’utilisation. (AUTOACTU.COM 25/11/14)

Alexandra Frutos