Rumeurs autour de l'arrivée d'investisseurs asiatiques chez Pirelli

Selon des indiscrétions de presse, Pirelli pourrait ouvrir son capital à des investisseurs asiatiques. Le "Corriere della Sera" daté du 19 mars indique en effet que "un prétendant pourrait être choisi parmi le Coréen Hankook, le Japonais Yokoama ou les Chinois China Chemical Corporation et Zhongce Rubber Company, avec lesquels des contacts ont eu lieu ces derniers mois".

La manoeuvre, complexe, consisterait en la création d'une société commune entre les actuels actionnaires de référence de Pirelli, dont le groupe russe Rosneft, et le nouvel allié asiatique, laquelle lancerait une OPA sur les titres Pirelli avec pour objectif de le retirer de la Bourse, selon le journal.

L'homme d'affaires Marco Tronchetti Provera resterait aux commandes de Pirelli, pour les cinq prochaines années du moins. Le groupe pourrait par la suite se mettre en quête d'un partenaire pour sa division pneus pour véhicules industriels afin de se concentrer sur le secteur plus lucratif des pneus premium. (CORRIERE DELLA SERA, AFP 19/3/15)

Juliette Rodrigues