Robert Peugeot évoque le rôle de sa famille dans la stratégie de PSA

Dans un entretien accordé au FIGARO (21/2/14), Robert Peugeot, président de la holding familiale FFP et membre du conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën, explique que l’augmentation de capital du constructeur se fait « à deux étages, avec une partie réservée et une partie ouverte au public. L’entrée de deux actionnaires, qui vont souscrire pour au moins la moitié, offre un gage de sécurité. Faire une opération de marché serait revenu à ne pas se soucier du prix de l’action. De plus, l’existence de bons de souscription d’actions (BSA) permet d’associer les actionnaires actuels, dans de bonnes conditions, à cette opération ».

Robert Peugeot souligne par ailleurs que sa famille a « fondé et accompagné » le groupe automobile « depuis toujours ». « Il y a vingt ans, j?ai personnellement participé à la mise en place du partenariat avec Dongfeng en tant que directeur qualité. La famille connaît les hommes, les challenges et les partenaires. Cette connaissance et cette expérience font de nous des actionnaires responsables. Nous continuerons à avoir un input fort sur la stratégie et garderons la présidence du comité stratégique », déclare-t-il.

Alexandra Frutos