Réunion du Conseil national de la sécurité routière

Le CNSR (Conseil national de la sécurité routière), qui devait se réunir aujourd’hui, pourrait proposer l’installation en série d’enregistreurs de données routières sur tous les véhicules européens (ce dossier pourrait être présenté par la France à Bruxelles), le développement des éthylotests antidémarrage pour les automobilistes condamnés après avoir conduit en état d’ivresse, ou encore l’expérimentation de la circulation interfiles des deux roues. (PARISIEN, FIGARO 29/11/13)

Alexandra Frutos