Renégociation de l'Aléna : l'industrie automobile invite à la prudence sur la question des règles d'origine

Des organisations qui représentent les acteurs de l’industrie automobile aux Etats-Unis ont averti qu’un durcissement des règles d’origine prévues dans l’Aléna (l’accord de libre-échange nord-américain) pourrait avoir un effet perturbateur et nuire à la compétitivité des usines automobiles américaines, mexicaines et canadiennes.Les organisations qui représentent les constructeurs américains et étrangers (American Automotive Policy Council, Alliance of Automobile Manufacturers, Association of Global Automakers) et les fabricants d'équipements (MEMA) se sont exprimées lors d'une audience publique avant la renégociation de l'Aléna qui devrait débuter le 17 août. Leur invitation à « la prudence » contraste avec la position du Secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross, qui a plaidé à plusieurs reprises pour un durcissement des règles d'origine. (REUTERS 28/6/17)

Frédérique Payneau