Renault vise une part de marché de 6 % à terme en Chine

Le directeur Chine de Renault Jacques Daniel explique qu’en arrivant dans le pays avec un SUV ? le Kadjar -, le constructeur pénètre dans une partie prometteuse du marché automobile chinois, qui enregistre de fortes hausses. « Pour le moment, nous prévoyons de produire environ 75 000 Kadjar par an. Le reste [de la capacité annuelle initiale de 150 000 unités dans l’usine de Wuhan] sera pour un plus gros SUV [qui remplacera le Koleos importé] que nous prévoyons de commencer à fabriquer d’ici à la fin de l’année prochaine », souligne M. Daniel. Il ajoute toutefois que Renault ne veut pas être perçu en Chine comme un spécialiste des SUV, mais comme un constructeur complet, et qu’il compte donc aussi proposer des berlines, dans le cadre de son objectif à long terme d’atteindre une part de marché de 6 % dans le pays. (Automotive News Europe)

Alexandra Frutos