Renault va quitter le marché vénézuélien après...

Renault va quitter le marché vénézuélien après cinquante-neuf ans de présence. Le constructeur va en effet fermer son réseau de distribution local (22 points de ventes) au cours des prochaines semaines. Il cherche un opérateur vénézuélien pour assurer le service après-vente des véhicules Renault en circulation dans le pays. Le marché vénézuélien est en pleine crise, avec 14 901 immatriculations seulement pour l’année 2014, contre 83 439 unités en 2013 (soit une chute de 82,1 % entre les deux). A fin mai 2015, les ventes de VN sur le marché se sont établies à 5 611 unités (VP+VU). (Journal de l'Automobile)

Juliette Rodrigues