Renault reçoit le trophée de l’économie circulaire

Renault a reçu le 3 juillet le « Trophée de l’Economie circulaire », remis par le président de l’Institut de l’économie circulaire. Ce Trophée récompense l’implication active de Renault en faveur de l’économie circulaire. Il a été remis au directeur de l’usine de Choisy-le-Roi, forte d’une expérience de plus de 60 ans dans la rénovation des organes mécaniques.

Pionnier dans la compréhension que les solutions plus respectueuses de l’environnement sont souvent également porteuses de compétitivité, Renault a été le premier constructeur d’automobiles à s’impliquer de façon capitalistique dans le recyclage avec sa filiale Renault Environnement, créée en 2008. Cette filiale détenue à 100 % par le groupe Renault permet aujourd’hui d’aller plus loin avec un projet d’ensemble ambitieux autour de l’économie circulaire, combinant boucles courtes matières, expérimentation de la pièce de réemploi en France et développement du re-manufacturing avec le site de Choisy-le-Roi.

A noter que ce Trophée salue l’ensemble de la logique de fonctionnement du site de Choisy-le-Roi : collecte et démontage des organes mécaniques incidentés, expertise des différents composants afin de réutiliser certaines pièces conformes ou orienter celles qui ne le sont pas vers des fonderies pour recycler la matière. Les bénéfices sont multiples puisqu’ils permettent de réduire de 88 % la consommation d’eau et de 92 % l’utilisation de produits chimiques, et de réutiliser 43 % de la masse des carcasses mécaniques.

Enfin, grâce aux travaux communs d’éco-conception menés dans le cadre de leur partenariat, Renault et la Fondation Ellen MacArthur ont réussi à augmenter de 10 % le taux de réutilisation des composants mécaniques sur une période d’un an (entre 2012 et 2013). (COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT 3/7/14)

Alexandra Frutos