Renault pourrait lancer le Nouvel Espace en Chine fin 2016

Renault pourrait lancer le Nouvel Espace en Chine fin 2016. Le modèle, produit à Douai, devra toutefois être adapté aux attentes de la clientèle chinoise. « Il faudra repenser les places arrière pour en faire un véhicule avec chauffeur et proposer une motorisation à essence plus puissante, ce qui nécessitera probablement de recourir à l’hybridation. C’est une technologie qui existe dans l’Alliance et que nous pourrions donc déployer », indique Philippe Brunet, directeur du programme D/E chez Renault.

L’hybride n’est en revanche pas d’actualité, en Europe. « Pour l’heure, c’est 5 % du segment D en France, réalisé essentiellement par PSA, mais ce n’est ni rentable, ni pérenne. Si Mercedes peut proposer une version hybride de sa Classe C à 9 000 euros de plus que sa version à essence, ce n’est pas notre cas. Nous essayons juste de répondre aux attentes des gestionnaires de flotte, en leur offrant une motorisation diesel à 120 g », indique Xavier Cousein, directeur marketing produit France. « Les coteurs ont réévalué la valeur résiduelle de l’Espace sur 36 mois de 10 points par rapport à l’ancienne version, ce qui va permettre aux loueurs de longue durée de proposer des loyers beaucoup plus attractifs », ajoute-t-il. (AUTOACTU.COM 1/4/15)

Alexandra Frutos