Renault, la Fondation Renault et Paris Tech ont fêté les cinq ans de l’Institut de la Mobilité Durable

Renault, la Fondation Renault et Paris Tech ont fêté le 27 novembre les cinq ans de l’Institut de la Mobilité Durable, plateforme multidisciplinaire qui mène des recherches sur l’avenir des transports et sur les solutions de mobilité.

A la création de cet institut, l’objectif était d’apporter des analyses académiques, d’expérimenter des solutions innovantes, de s’assurer en parallèle de l’acceptabilité des innovations et de leur potentiel de déploiement à grande échelle. Le tout dans le but de répondre aux défis mondiaux auxquels sont confrontés les constructeurs d’automobiles : réchauffement climatique, recomposition de l’écosystème adapté à l’électromobilité, urbanisation croissante et phénomènes de congestion associés, conditions de réussite pour l’adoption de nouvelles solutions de mobilité. En s’appuyant sur les compétences du monde académique et des acteurs opérationnels de la mobilité, cette plateforme permet de comprendre et d’accompagner cette phase de transition vers l’électromobilité et d’éclairer les décisions.

La collaboration entre les ingénieurs de Renault, les enseignants-chercheurs et les étudiants de Paris Tech, est née avec deux objectifs principaux : promouvoir des recherches relatives à la conception de systèmes de mobilité innovants, notamment basés sur les véhicules électriques, et former des cadres et scientifiques de haut niveau, dont les compétences permettent de répondre aux besoins des industriels du secteur du transport et aux défis scientifiques et technologiques soulevés par le développement à long terme de systèmes de transport durables.

Au fil des années, l’Institut de la Mobilité Durable s’est ouvert à d’autres partenaires universitaires ou industriels, français et internationaux, souhaitant contribuer aux travaux. Depuis cinq ans, l’Institut de la Mobilité Durable pilote des programmes de recherche et développe des formations autour de 4 thèmes, impliquant 7 écoles et 10 laboratoires de recherche de Paris Tech : « Système de mobilité électrique », « Business model », « Vision mondiale » et « Technologies ».

En 2010, l’Institut de la Mobilité Durable a créé un Master « Mobilités et Véhicules Electriques », qui forme de jeunes ingénieurs à la conception, la fabrication et le recyclage de véhicules électriques. Depuis cette date, 65 étudiants boursiers de la Fondation Renault, venant de 16 pays, ont bénéficié de ce programme.

Thierry Bolloré, membre du comité exécutif et directeur délégué à la compétitivité du groupe Renault, souligne que « l’Institut de la Mobilité Durable est porteur d’une approche globale, propice à anticiper les ruptures technologiques, l’évolution des usages et l’impact économique de ceux-ci. Cette plateforme nous permet d’aller au-delà des objets pour mieux prendre en compte les influences géopolitiques autant que la vitesse d’acceptation des nouvelles mobilités dans les différents marchés. Elle nous aide à appréhender dans toute sa complexité cette transition majeure qui impactera la vie quotidienne dans l’espace urbain ou rural ». (REVUE DE PRESSE RENAULT 2/12/14)

Alexandra Frutos